Fouilles préventives archéologiques

19 et 20 juillet 2017

Lancement du diagnostic anticipé des fouilles préventives archéologiques de la Porte d’Armentières et de ses abords

Propriété de l’INSE, les remparts médiévaux bordent au sud et à l’ouest le site de l’abbaye Saint-Nicolas. Ce bâti de défense édifié lors de la fondation de Verneuil au 12ème siècle comporte l’ancienne Porte d’Armentières, l’une des portes d’entrée de la ville médiévale. Dans son projet de valorisation patrimonial du site de l’abbaye Saint-Nicolas, l’INSE souhaiterait rouvrir la Porte afin de rétablir l’accès à l’abbaye depuis les promenades de la Gueule d’Enfer. Mais la première étape consistait en des fouilles archéologiques les 19 et 20 juillet 2017. Ces fouilles menées par la Mission Archéologique du Département de l’Eure (MADE) pourraient révéler des informations historiques quant à la datation de la fermeture de la porte notamment.