Pullay. La montée en débit, c’est fait.

6 mai 2019

Président de l’Interco Normandie Sud Eure, Jean-Luc Boulogne, ne boudait pas son plaisir, lundi soir à Pullay. « Une fois de plus, nous sommes dans une petite commune pour inaugurer une armoire de montée en débit internet, car la ruralité doit être aussi bien traitée que la ville. Et cette montée en débit, avant l’arrivée de la fibre, c’est aussi la solution à la mobilité qui peut être un problème en milieu rural. Avec ces nouvelles technologies, on peut faire davantage de choses chez soi sans avoir à se déplacer ».

Entre 8 et 50 Mbit/s
De fait, avec l’armoire qui vient d’être installée près de la mairie au cœur du village, « désormais, 70% des 228 logements de Pullay auront au moins un débit égal à 8Mbit/s pouvant atteindre 50 Mbit/s pour ceux situés à quelques dizaines de mètres de l’armoire », a précisé Hervé Maurey, sénateur et ancien président d’Eure Numérique, le syndicat mixte ouvert en charge du déploiement du réseau numérique en haut et très haut débit sur l’ensemble du Département, en dehors des zones urbaines sur lesquelles les opérateurs ont décidé d’investir. Une sacrée amélioration de la situation quand on sait qu’avant l’installation de l’armoire, « 86% de ces 228 logements avaient un débit inférieur à 8 Mbit/s ». L‘opération a consisté à créer un nouveau petit central téléphonique desservi en fibre optique – le point de raccordement mutualisé – de sorte de rapprocher le signal électrique des logements et donc diminuer l’affaiblissement pour améliorer les débits internet. Jusqu’à maintenant, le nœud de raccordement se situait à Verneuil, soit à plus de 4 km, ce qui expliquait un faible débit.
Seuls les hameaux de la Patinière, Baliviène et du Val d’Haumont ne bénéficient pas de cette montée en débit car ils sont situés à 3 ou 4 km de l’armoire. « Il va leur falloir patienter encore un peu, entre un an pour le Val d’Haumont et au moins deux ans pour les autres, en attendant la généralisation du très haut débit par la fibre optique ».

Box à changer
Attention, a précisé Hervé Maurey, « pour bénéficier de cette montée en débit, les abonnés doivent contacter leur fournisseur d’accès internet pour mettre à jour leur abonnement et, éventuellement, changer leur box si elle est trop ancienne, changement qui est gratuit ».
Cette montée en débit a nécessité un investissement de près de 200 000€, 32% étant pris en charge par l’Etat, 24% par la Région, 24% également par le Département, et 20% par l’Interco Normandie Sud Eure, soit 38 727€.

Près de 20M €
Pour rappel, le déploiement numérique sur le territoire de l’Interco table sur un investissement de 19.2 M € au total d’ici 2021. Là encore, 20% seront à la charge de la collectivité intercommunale, soit 3 855 597€. L’objectif ? Que 96% des logements de ce territoire du sud de l’Eure atteignent un débit supérieur à 8Mbit/s contre 32% actuellement. Des chiffres qui parlent.
Article de la « La Dépêche Verneuil » du 10.05.2019