Votre avis compte : Plan Climat-Air-Énergie territorial

 

La loi de transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015, dite LTECV, a rendu obligatoire l’élaboration d’un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) pour tous les EPCI à fiscalité propre regroupant plus de 20 000 habitants.

Avec près de 40 000 habitants, l’Interco Normandie Sud Eure est ainsi tenue d’établir son PCAET.

Votre avis compte :

Afin de faire de l’Interco Normandie Sud Eure un territoire durable, la mobilisation de tous est indispensable. Pour parvenir à ce but, le PCAET de l’INSE a pour ambition d’être le fruit d’une réflexion co-construite avec l’ensemble des acteurs du territoire (habitants, entrepreneurs, commerçants, agriculteurs, collectivités, etc).

Votre avis est donc essentiel. Pour en tenir compte, des ateliers de concertation destinés au public vont être organisés durant le printemps.

Vous pouvez toutefois agir dès maintenant et participer à l’élaboration du Plan Climat-Air-énergie en remplissant le questionnaire ci-dessous avant le 21 mars 2022.  (Temps de remplissage estimé : 5 minutes)

Lien vers le questionnaire :

Questionnaire : “Le territoire de l’INSE et le changement climatique”

Les réponses obtenues feront l’objet d’une synthèse qui sera publiée courant avril sur cette page. Votre perception des questions environnementales et vos idées seront prises en compte autant que possible pour compléter et alimenter le PCAET.

Qu’est-ce qu’un Plan Climat-Air-Énergie territorial ?

Le PCAET est une démarche de planification, à la fois stratégique et opérationnelle. Il concerne tous les secteurs d’activité sous l’impulsion et la coordination de l’EPCI qui le porte, et a ainsi vocation à mobiliser tous les acteurs économiques, sociaux et environnementaux du territoire (collectivités, associations, agriculteurs, entreprises, habitants …).

Les objectifs du PCAET sont de réduire les émissions de gaz à effet de serre du territoire (volet « atténuation ») et de l’adapter aux effets du changement climatique dans le but d’en diminuer sa vulnérabilité (volet « adaptation »). Il prend en compte l’ensemble des problématiques climat-air-énergie autour de plusieurs axes d’actions : la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la réduction des consommations énergétiques, le développement des énergies renouvelables, l’amélioration de la qualité de l’air et l’adaptation au changement climatique.

Il est composé d’un diagnostic, d’une stratégie territoriale, d’un programme d’actions et d’un dispositif de suivi et d’évaluation. Celui-ci fait l’objet d’une révision tous les 6 ans et est soumis à évaluation environnementale (dite « évaluation environnementale stratégique »). Cette évaluation, réalisée dans le cas présent par le bureau d’étude Auddicé Environnement, permet d’enrichir le dialogue entre les parties prenantes lors de la construction du PCAET et de construire son contenu en tenant compte des enjeux environnementaux.

Après avoir mené une importante phase de préfiguration courant 2019 ayant permis de mieux cerner les besoins et attentes sur le territoire, l’INSE a officiellement engagé l’élaboration de son PCAET fin 2020. Les informations concernant son avancée seront régulièrement postées et mises à jour sur cette page.